Quelques principes de management

Premièrement, se fixer à 2 à 5 objectifs annuels pas davantage et les tester rapidement et si possible régulièrement.
Je vous invite à choisir dans votre équipe des profils de responsables ayant une expérience de terrain, car il est toujours préférable de savoir de quoi on parle lorsqu’on souhaite impulser une dynamique.
De même, s’entourer de personnels fonctionnels sans connaissances pratiques serait une erreur. L’idée est d’agir plutôt que sur analyser et être passif ! Avancer à petits pas, doucement mais surement !
Second principe de base que je vous propose : ne pas générer des organisations complexes mais privilégier des structures simples. Faire simple doit être la règle et ça reste un vrai principe de base dans toute situation. C’est ce que j’ai pu constater dans beaucoup d’organisations, il est fondamental de rester sur des schémas simples, on ne réinvente rien.
Définir des objectifs concrets, réalistes et réalisables : ne pas fixer que des objectifs financiers. Tracer ces objectifs, donner les comptes rendus en 24h, ne pas laisser trop de temps entre un entretien, une réunion.
Troisième principes de base : être à l’écoute de ses clients et les respecter et toujours être en capacité de mesurer la satisfaction du client.
C’est aujourd’hui chose fréquente de réaliser un questionnaire de satisfaction dans beaucoup de domaines. Nous sommes sur un principe d’évaluation en permanence c’est ce qui permet d’avancer, de réguler, de progresser.
Quatrième principe : faire en sorte que les gens prennent du plaisir, ils vont d’autant mieux réussir et vont avoir envie de travailler avec vous.
Lorsqu’on valorise, qu’on souligne les réussites des uns et des autres, cela favorise l’émulation en communiquant des bons résultats. Il est bon de faire confiance et de traiter les équipes en personnes responsables, adultes.
Cinquième principe : favoriser l’autonomie, l’esprit collectif, l’esprit d’entreprise. Il est important de stimuler l’innovation, la créativité en acceptant les échecs. Il faut surtout éviter de tout vouloir commander et diriger, il faut s’appuyer sur son équipe, savoir déléguer et faire confiance.
Sixième principe : se mobiliser autour d’un projet partagé et quelques valeurs fondamentales. Il faut, au sein de l’entreprise des responsables qui savent susciter de l’enthousiasme, générer de l’envie de construire et d’avancer ensemble dans un même but. C’est vrai dans beaucoup d’organisation. Souvent je constate que les choses échouent ou ne se mettent pas en mouvement car elles sont décidées sans partage.
Septième principe : rester sur des choses que l’on maitrise, travailler ses points forts, coller à son métier et à sa spécificité. Trop vouloir se diversifier n’est pas forcément une bonne stratégie. On souhaite toujours travailler ses points faibles, je ne crois pas à ce point de vue, appuyons-nous sur nos forces, nos savoirs et mettons les en avant.

Suivez nous !

Comments are closed.